Maroc : Halte à l’exploitation ; Halte à l’humiliation

Appel à manifestation national le 15 février 2017 de la FNSA

(Rabat, le 9 février 2017) Pour dénoncer la souffrance des travailleurs(e)s agricoles et éradiquer toutes les formes de discrimination, la Fédération Nationale du Secteur Agricole (FNSA/UMT) a entamé une campagne de protestation le 18 Janvier dernier. Cette campagne sera couronnée par une manifestation nationale à Rabat le 15 Février 2017, sous le slogan : "Halte à l’exploitation ; Halte à l’humiliation (la hogra)". 

La Fédération Nationale du Secteur Agricole (FNSA/UMT) entame une campagne de lutte, du 18 Janvier au 15 février 2017, pour protester contre l’exploitation accrue, les conditions sociales et économiques déplorables vécues par les ouvriers (es) agricoles et la discrimination juridique dont ils font l’objet en permanence. A travers cette campagne, les ouvrier(e)s agricoles visent à dénoncer la réalité de leur extrême pauvreté, l’intensité de l’exploitation qu’ils subissent et le bafouement de leurs droits élémentaires

Lire la suite : Maroc : Halte à l’exploitation ; Halte à...

Palestine : Les activités de colonisation israéliennes constituent une « violation flagrante » du droit international

Appel urgent de l'Union of Agricultural Work Committees (UAWC)

(Ramallah, 7 février 2017)  Chers frères et sœurs de La Via Campesina,

Le parlement israélien a voté en première lecture une loi légalisant les « avant-postes1 » construits illégalement en Cisjordanie, sur les terres palestiniennes classées par les accords d’Oslo de 1993 en zone « C », lesquelles représentent 62% de la Cisjordanie et sont placées sous le contrôle exclusif d’Israël.

Cette loi permettrait à l’occupation israélienne d’autoriser des milliers de logements, et 53 avant-postes, mais aussi de mettre la main sur 8 000 dounams de terrains palestiniens privés. Cette loi permettrait en outre de nouvelles expropriations de terrains palestiniens privés sans aucune restriction, dès lors que l’objectif de ces expropriations est une expansion des colonies.

Lire la suite : Palestine : Les activités de colonisation...

"L’heure est grave notre base nourricière disparaît sous vos yeux, la déclaration de l’ONU sur les droits des paysans est pour nous un signe d’espoir vital et salutaire"

Consultation informelle du groupe de travail inter-gouvernemental sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales. Commentaires généraux, Vincent Delobel, éleveur du Mouvement d’Action Paysanne et de la FUGEA, organisations paysannes belges membres de la Via Campesina.

(Palais des Nations, Genève, 6 février 2017) Chère Madame l’Ambassadrice Présidente-Rapporteur, Excellences, Chers Représentants gouvernementaux et non-gouvernementaux, Tout d’abord, je vous remercie de me donner l’opportunité de vous faire part de notre réalité agricole actuelle au sein de ce processus. Je suis paysan membre du MAP et de la FUGEA (La Via Campesina), plus précisément éleveur caprin dans un petit village du sud de la Belgique, au cœur de l’Europe. Il y a dix ans, nous étions dix-sept agriculteurs dans ce village, tous produisions du lait et des céréales. Aujourd’hui, nous ne sommes plus que sept dont trois producteurs de lait. Cinq de mes sept collègues ont plus de cinquante ans. Produire pour l’industrie ne rémunère plus, l’agrandissement d’échelle n’est même pas parvenu à maintenir le revenu des quelques agriculteurs qui ont pu s’engager dans cette voie. L’agriculture paysanne européenne, autrefois montrée en exemple, est en train de disparaître sous vos yeux, emportant ainsi tout son patrimoine humain, matériel et immatériel.

Lire la suite : "L’heure est grave notre base nourricière...

Stop aux persécutions de personnes qui agissent pour une meilleure humanité

Communiqué de presse d’ARI en soutien à Cédric Herrou

(Colà di Lazise, 30 janvier 2017). L’assemblée générale annuelle de l’A.R.I. qui à eu lieu Dimanche 29 Janvier à Reggio Emilia auprès de la ferme de la famille Filippini apporte (sur invitation de Fabrizio Garbarino son président et avec l’accord de tous les participants), son soutien à Cédric Herrou, le paysan Français de la Val Roja en procès pour avoir accueilli et accompagné de l’Italie à la France plus de 300 émigrants sans papiers en transgressant les lois Française mais agissant au nom de valeurs bien plus importantes que sont la Solidarité et l’Humanité.
Dans cette Europe où seul le commerce et le capitale semblent être la priorité, et où les personnes subissent de grosses discriminations, nous paysans de l’A.R.I., membres de la Coordination Européenne Via Campesina, ne pouvons plus accepter cet état des faits.

Lire la suite : Stop aux persécutions de personnes qui agissent...

Sous-catégories

Informations supplémentaires