France, Procès de Montbéliard : Le tribunal méprise le combat paysan

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 19 janvier 2017) Pour Dominique Henry, l’une des neuf prévenus des 1000 vaches, l’acharnement s’ajoute à l’acharnement. Le tribunal de Montbéliard l’avait convoquée à 14h pour recevoir le délibéré de son procès pour refus de prélèvement ADN, mais il n’a pas jugé bon de l’attendre. C’est donc en son absence, ce matin, qu’il l’a condamnée à 750 euros d’amende ! Le mépris ne fait donc aucun doute pour ce combat contre l’industrialisation de l’agriculture et la criminalisation des militants !
Cette condamnation, et le mépris qui l’accompagne, ne fait que renforcer notre détermination à lutter contre ce système destructeur. C’est pourquoi Dominique Henry, soutenue par la Confédération paysanne, a pris la décision de faire appel. Nous n’accepterons jamais d’être traités comme des criminels en agissant pour le bien commun.

Lire la suite : France, Procès de Montbéliard : Le tribunal...

La Diversité des Genres dans le Mouvement Paysan : Auto-détermination et vie dans la campagne

Le mouvement paysan global La Via Campesina s’ouvre lentement au sujet de la mixité des genres. 

(Bruxelles, 8 novembre 2016) La souveraineté alimentaire est également liée aux relations de genres ainsi qu’au respect des différentes manières de vivre et des droits de LGBTTQI*. Le mouvement des paysans sans terre au Brésil exprime parfaitement ce sujet et offre des idées importantes pour les débats en Europe. Depuis sa fondation en 1993, La Via Campesina a promu la souveraineté alimentaire et le changement des relations de pouvoir capitaliste et patriarcal qui dominent notre monde d’aujourd’hui.

La Via Campesina est un mouvement international de paysans, travailleurs agricoles, pêcheurs, bergers et travailleurs migrants. Elle compte environ 200 millions de membres regroupés dans plus de 160 organisations dans 73 pays. Dans l’œuvre de Via Campesina, les approches féministes à la souveraineté alimentaire ont joué, dès le début, un rôle important pour contrecarrer la discrimination et toutes les formes de violence contre les femmes dans les régions rurales. La participation des femmes à des positions dirigeantes a été cruciale dans les organisations et campagnes de Via Campesina, où les comités sont constitués de 50% d’hommes et 50% de femmes. Cependant, c’est seulement après 20 années qu’un débat sur la diversification de genres se met en place.

Lire la suite : La Diversité des Genres dans le Mouvement...

Canada : L’Union paysanne et le CDHAL saluent deux initiatives majeures du Conseil des droits humains des Nations unies

Communiqué de l'Union paysanne pour la Journée internationale des droits humains

À l’occasion de la Journée internationale des droits humains, le 10 décembre dernier, le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL) et l’Union paysanne ont tenu à saluer deux initiatives majeures de la part du Conseil des droits humains des Nations unies : la Déclaration sur les droits des paysans et paysannes et des autres personnes travaillant en zones rurales ; et le projet mené par le groupe de travail intergouvernemental dont le mandat est d’élaborer un traité international juridiquement contraignant pour les sociétés transnationales qui ne respectent pas les droits humains. Ces deux initiatives s’inscrivent dans la définition large des droits humains où tous les droits (civils et politiques, et sociaux, économiques et culturels) sont indivisibles et interdépendants.

Lire la suite : Canada : L’Union paysanne et le CDHAL saluent...

France : La Confédération paysanne salue la libération des artisans de paix au Pays Basque

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 21 décembre 2016) La justice française a libéré hier les cinq militants basques arrêtés le 17 décembre, parmi lesquels Michel Berhocoirigoin, ancien secrétaire général de la Confédération paysanne et cofondateur de la chambre d’agriculture alternative du Pays Basque et Michel Bergougnan, viticulteur, syndicaliste paysan ELB, et ancien directeur de la cave coopérative d'Irouléguy.

La Confédération paysanne se félicite de cette décision : ces militants de la société civile sont des faiseurs de paix. Ils ont agi pour garantir un avenir sans violence armée au Pays Basque. Nous espérons que pour la suite de la procédure la justice saura faire preuve du même discernement. 

Lire la suite : France : La Confédération paysanne salue la...

Sous-catégories

Informations supplémentaires