Déclaration des droits paysans : "Nous appelons tous les Etats à soutenir ce processus"

Déclaration orale de Ndiakhate FALL lors de la 33ième session ordinaire du Conseil des Droits de l'Homme

Monsieur le Président,
(Genève, le 20 septembre 2016) Je m'appelle Ndiakhate FALL, paysan sénégalais et représentant africain de La Via Campesina. Au nom du CETIM, des organisations de paysans et d'autres travailleurs ruraux en Afrique, nous tenons tout d’abord à remercier Madame Nardi Suxo Iturry, Ambassadrice de la Bolivie et la Présidente du Groupe de travail intergouvememental sur les droits des paysans pour son rapport présenté à la présente session.

Les organisations de paysans africains sont fortement mobilisées sur le projet de Déclaration des droits des paysans. Nous souhaitons que l'essentiel du contenu de ce projet soit maintenu et certains de ses articles soient encore renforcés. Pour nous les paysans, les droits tels que les droits à la terre, à l'eau, aux semences, à la biodiversité, à un revenu adéquat ou à la souveraineté alimentaire sont primordiaux.

Lire la suite : Déclaration des droits paysans : "Nous appelons...

Colombie : Une mission internationale de solidarité sur la situation de la terre et des droits humains

(Bogota, le 9 septembre 2016) Une mission internationale de solidarité avec la Colombie, organisée par La Via Campesina et la “Coordinadora Latinoamérica de Organizaciones del Campo” (CLOC), se déroulera du 20 au 24 septembre. Les objectifs de cette mission sont :- de soutenir le mouvement paysan dans l’exigence du respect des accords atteints avec le gouvernement national après les mobilisations de ces dernières années;

- d'apporter sa solidarité concernant les situations de violation des droits humains, en accordant une attention spéciale à la surveillance de l’application des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts, que le gouvernement colombien s’est engagé à appliquer.

Lire la suite : Colombie : Une mission internationale de...

« Nous ne nous reposerons pas tant que nous n'aurons pas libéré tous nos prisonniers politiques » affirme Via Campesina

Lors de la Rencontre sur les Droits de l'Homme de Via Campesina qui s'est tenue du 18 au 20 août à l'École Nationale Florestan Fernandes (ENFF) dans la commune de Guararema, État de São Paulo, les Avocats populaires, les Mouvements ruraux et les organisations ont débattu de la criminalisation des luttes des mouvements sociaux dans le monde et ont fait émerger de nombreuses propositions d'actions dans l'objectif de renforcer l'activité du Collectif des Droits de l'Hommes de la Via.

Dans l'interview pour la Page du MST Leandro Scalabrin, avocat populaire du Mouvement des personnes subissant les nuisances des barrages (MAB) expose quelques-unes de ces propositions et met en avant l'importance de réaliser une action de cette nature dans la conjoncture actuelle.

Lire la suite : « Nous ne nous reposerons pas tant que nous...

Mettre fin aux crimes de guerre en Syrie, aux bombardements des citoyens, des cultures alimentaires et des marchés

Message du 15th Garden

La guerre en Syrie est devenue l’une des plus importantes de notre histoire récente avec le plus grand nombre de personnes déplacées depuis la Seconde Guerre Mondiale. A ce jour, on estime le nombre de personnes tuées à environ un demi-million ; Le nombre de déplacés à environ 12 millions ; Ceux souffrant de la faim dans les dénommés “sièges de la faim” autour de 1 million (53 villes et communautés dont 50 assiégées par le régime syrien). Par ailleurs, au moins 100 000 prisonniers ont disparu dans les prisons du régime (1)

Des actions, véritables crimes de guerre, sont menées quotidiennement de façon délibérée par les forces aériennes syriennes contre des hôpitaux, des écoles et des endroits vitaux comme les boulangeries ou marchés de légumes. Ces bombardements ciblés constituent des campagnes systématiques contre les civils : parfois plus de trois hôpitaux civils sont bombardés en un seul jour, souvent en utilisant la “double frappe”, à savoir un premier bombardement, puis un second une fois les secours arrivés, tuant souvent les secouristes en mission. (2)

Lire la suite : Mettre fin aux crimes de guerre en Syrie, aux...

Sous-catégories

Informations supplémentaires