Vidéo sur les travailleurs agricoles migrants en Europe | PAC : Classe affaire / classe misère

Face au constat d’une agriculture et des politiques qui l’accompagnent en pleine dérive, face à la morbide réalité des conditions sociales qui s’installe avec l’industrialisation de la production alimentaire, face à la marchandisation du monde jusqu’à tirer profit de la vulnérabilité de travailleurs et de travailleuses en errance, face à la montée des relents nationalistes, du sentiment de supériorité de race... Que faire ? Que dire ? Beaucoup insistent sur le pouvoir du consommateur,l’importance d’acheter responsable, de se tourner vers les produits certifiés, la bio... Est-ce suffisant ? Quel cahier des charges peut garantir que chaque travailleur (paysan, indépendant, ouvrier) ayant participé à l’élaboration du produit alimentaire bénéficie d’un revenu décent, de conditions d’accueil et de logement dignes, d’un travail sans danger pour sa santé ?

Lire la suite : Vidéo sur les travailleurs agricoles migrants...

Le Devenir de l’Europe : Des Paysans et des Fermes à taille humaine

Article paru dans le journal d'Uniterre de Juillet-août 2016

Nombreux sont les citoyens qui ont dans leur lien de parenté une origine paysanne. Quand on parle des difficultés, des crises qui agitent les producteurs de lait et les autres productions, ils sont touchés comme si on les touchait eux-mêmes.

Ces crises sont bien réelles. Depuis 2 années, les agriculteurs produisent en dessous des prix de revient. Se lancer dans le métier est un exercice périlleux voire suicidaire.

Face à cette situation, la Commission Européenne reste sourde et se voile la face, en s’obstinant dans sa vision de conquête des marchés extra-européens aléatoires pour écouler notre production.

Lire la suite : Le Devenir de l’Europe : Des Paysans et des...

Pologne : Une grande ferme avec 21 vaches

Article paru dans le numéro de Juillet-Août 2016 d'Uniterre

Depuis l’adhésion de la Pologne à l’UE et l’abolition des quotas, le nombre de fermes laitières dans ce pays a diminué ; il y a moins de vaches et plus de lait. Mais toutes les exploitations n’ont pas grandi.

La ferme de la famille Antolak est sise à Ogrodno, un petit village d’une trentaine d’habitants dans la Poméranie occidentale, à 150 km de Stettin. Alina, la fermière, et sa fille Paulina (22 ans) m’accueillent chaleureusement et me présentent fièrement leurs 21 vaches de la race Simmental. Lors de mon arrivée, le troupeau est sur le pâturage près d’un grand râtelier avec du haylage. « Elles peuvent sortir tous les jours, sauf quand il y a de la neige. » Les vaches sont curieuses et confiantes, elles s’approchent. Alina Antolak explique : « En 2005, après avoir perdu notre troupeau Holstein en raison d’une infection avec le virus de la leucémie bovine, nous avons acheté 16 Simmental, des génisses portantes, en Allemagne. Depuis lors, nous ne jurons plus que par cette race. Les Simmental sont robustes et saines. Elles donnent un peu moins de lait, mais leur performance de vie est très élevée. » Du troupeau original, cinq sont toujours en vie, toutes les autres sont des filles. Sur la ferme, la moyenne est de 7 lactations par vache, avec vêlage saisonnier au printemps. La production moyenne par lactation est de 7 750 kilo.

Lire la suite : Pologne : Une grande ferme avec 21 vaches

France - PAC 2017 : La Conf’ freine l’exclusion

Communiqué de Presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 21 juillet 2016) Stéphane Le Foll a présenté ce matin ses arbitrages pour la PAC 2017-2020, et ouvert les discussions sur la PAC 2020. Des prises de position qui alternent entre des améliorations notables et la confirmation de mesures excluantes, sauf en ce qui concerne la majoration sur les 52 premiers hectares qui n’est toujours pas tranchée…
La Confédération paysanne salue la fin d’une mesure particulièrement excluante : l’aide couplée vaches allaitantes, jusqu’à présent seulement accessible à partir de 10 vaches, pourra être demandée avec 10 UGB, chèvres et brebis pouvant donc compléter un petit troupeau. Cette mesure devrait soulager 2500 fermes petites et diversifiées jusqu’à présent exclues de ces soutiens qui seront désormais plus en adéquation avec les prises de position du ministre sur l’agroécologie.

Lire la suite : France - PAC 2017 : La Conf’ freine l’exclusion

Informations supplémentaires