Agriculture paysanne durable

Négociations européennes : l'agriculture biologique en danger

Communique de presse

Bagnolet, le 14 juin 2017

Alors que l'agriculture biologique est en plein essor de consommation et de production, la réglementation est en danger à différents niveaux, soumise à de nombreuses demandes d'allègements de la part d'industriels en recherche permanente de Greenwashing et de profit. Malgré un besoin criant de renforcer cette réglementation dans le respect du vivant et des consommateurs, les négociations sur la nouvelle réglementation bio européenne s'enlisent depuis des mois, certains pays défendant des positions incompatibles avec l'idée même d'une agriculture biologique.

La Confédération paysanne s'est déjà exprimée à diverses reprises pour contrer la possibilité de labellisation d'une production hors sol, pour le maintien de contrôles annuels seuls à même d'assurer la qualité des moyens de production, et contre l'établissement de contrôles de résidus sur les produits pour assurer leur labellisation. De plus, ces négociations doivent acter la fin des dérogations pour l'utilisation de semences non biologiques. Ces mesures sont indispensables pour assurer la cohérence d'une filière qui se veut exemplaire sur le plan environnemental et de bonnes conditions de travail pour les paysannes et les paysans qui ont fait le choix de l'agriculture biologique.

Contacts :

Laurent Pinatel, Porte-parole : 06 80 58 97 22

Maxime Bergonso, Chargé de campagnes : 07 68 65 87 27

Informations supplémentaires