France, Changer de ministre, mais surtout changer de politiques agricoles

Communique de presse

(Bagnolet, le 22 juin 2017) La Confédération paysanne prend acte du changement de ministre de l’Agriculture et de la nomination de Stéphane TRAVERT. Le nouveau ministre va trouver un monde paysan en crise grave et durable. L’urgence est là. La prise en compte du désarroi social dans les campagnes doit être une priorité.

Le premier chantier sur les prix à la production doit aboutir à la réelle reconnaissance du droit au revenu des paysan.ne.s. La Confédération paysanne en fait une priorité lors des États généraux de l’alimentation. Pour le nouveau ministre de l’Agriculture, il va falloir agir vite sur divers leviers :

  • verser les aides PAC en retard : l’Etat doit tenir ses engagements envers les paysan.ne.s ;
  • remettre à plat la logique des contrôles subis sur les fermes : nous ne voulons pas revivre des drames comme celui de Jérôme Laronze en Saône-et-Loire ;
  • adapter la politique de biosécurité aux petits élevages diversifiés : l’épisode de la grippe aviaire ne doit pas aboutir à encourager l’industrialisation, la cause même de la multiplication de ces épizooties (segmentation, transports, concentration de la production …). Aujourd’hui-même, nous adressons une lettre ouverte à M. Travert pour l’alerter à ce sujet ;
  • fonder les bases d’une nouvelle organisation des marchés grâce à plus de transparence et de régulation ;
  • engager la transition des fermes vers l’agriculture paysanne créatrice d’emplois, en lien avec la politique alimentaire : la démocratie alimentaire sera le progrès de la société de demain afin de fournir une alimentation de qualité accessible à tou.te.s.

La Confédération paysanne sera présente sur tous ces sujets et bien d’autres (foncier, installation…) et force de propositions à Stéphane Travert, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Contacts :

Laurent Pinatel, Porte-parole : 06 80 58 97 22

Temanuata Girard, Secrétaire générale : 06 75 91 07 34

Maxime Bergonso, Chargé de campagnes : 01 43 62 18 76

Cet article est disponible en