Mali : Un village des Sans Terre contre l'accaparement des Terres

(Bamako, le 2 avril 2014) Depuis le lundi 31 mars à 9h, des milliers de maliennes et de maliens venant de l'urbain, du péri urbain et du rural ont installé à l'appel de la Convergence Malienne contre l'Accaparement des Terres, le Village des Sans Terre à la Bourse du Travail de Bamako contre les accaparements de terre. Ils demandent que la Primature s'engage sur la résolution de leurs problèmes notamment concernant 10 zones, objets d'une commission intergouvernementale et jusque lundi bloquée au niveau du Premier Ministre.

Hier, mardi, une délégation a été reçue par le Premier Ministre qui s'est engagé sur :

- Le principe de résolution des problèmes concernant les 10 zones.

- Recevoir jeudi matin une délégation en comité technique pour étudier en détail ces 10 points ;

- Effectuer en compagnie de la CMAT une visite de terrain samedi et dimanche sur 3 des zones ;

Après concertation, les participants ont décidé, au vue de ces nouvelles encourageantes, de suspendre le Village des Sans Terre tout en restant extrêmement vigilent des suites et de la réelle application de ces engagements.

La CMAT remercient toutes celles et ceux qui au Mali comme ailleurs ont apporté leur solidarité et les invitent à comme eux se tenir prêt à recommencer si besoin.

Mali : Paysannes et paysans, victimes d'accaparement de leurs terres

Lettre de soutien de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 1er avril 2014) Nous, paysannes et paysans français, militants de la Confédération paysanne, apportons tout notre soutien à nos camarades en lutte au Mali qui occupent depuis lundi 31 mars 2014 la bourse du travail à Bamako.

Nous partageons leur révolte et dénonçons les pratiques abusives des dirigeants maliens qui permettent à des maires et à des entreprises nationales ou étrangères d'expulser de leurs terres les communautés paysannes et de leurs octroyer des titres fonciers.

Nous demandons à ce que l'État malien restitue les terres, dédommage les préjudices subis et reconnaisse le droit coutumier comme droit foncier inviolable.

Pour la reconnaissance des droits et de la dignité des Travailleurs de la Terre !

Salutations solidaires et militantes,

Pour la Confédération paysanne,
Laurent Pinatel, Porte-parole

Déclaration d'Agadir

b_350_0_16777215_00___images_stories_reformaagraria_LVC_Maroc_MEeting_Josiescaled.jpg(Agadir, 15 mars 2014) Nous, Organisations syndicales et mouvements paysans et mouvements sociaux :

- La Fédération Nationale du Secteur Agricole FNSA/UMT /MAROC,

- Le Syndicat National des Marins pêcheurs, de la pêche côtière et hautière SNMPCM/MAROC,

- La Confédération Paysanne Française,

- L’Union des Comités du Travail Agricole Palestinien (UAWC),

- Le Conseil Nationale Sénégalais de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR),

- ATTAC/CADTM Maroc,

- L’Association Million des Femmes Rurales et l’Association Lutte de Terre Tunisiennes

Réunis, dans le cadre du Mouvement paysan International VIA CAMPESINA à Agadir les 13, 14 et 15 Mars 2014 sous le slogan : « Pour la terre et la souveraineté de nos peuples ! Dans la solidarité et dans la lutte ! »

Lire la suite : Déclaration d'Agadir

L’Accaparement des terres de la réserve naturelle de Ndial au Sénégal

Débat public avec la participation du CNCR

b_350_0_16777215_00___images_stories_reformaagraria_2013-05-08-pelleteuse.jpgL’entreprise sénégalo-italienne Senhuile SA s’est vue accordée 20 000 hectares de terres dans la réserve naturelle de Ndiaël par l’Etat sénégalais. Le projet très controversé menace la sécurité alimentaire de 37 villages, soit 9 000 habitant-e-s qui se voient privé-e-s de l’accès à leurs pâturages, et aux sources de nourriture, d’eau et de bois de chauffage.

Malgré les intimidations et la pression exercée par les autorités, les communautés locales qui vivent essentiellement de l’élevage, continuent de résister et de demander que soit mis un terme à ce projet qui les prive de leur moyen de subsistance.

Venez en discuter en présence de :

  • Elhadji Samba Sow, Collectif des 37 villages affectés de Ndiaël (Sénégal)
  • Elhadji Thierno Cissé, Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux – CNCR (Sénégal)
  • Mariam Sow, ENDA Pronat (Sénégal)
  • Fatou Ngom, ActionAid (Sénégal)

Vendredi 28 février à 19h, à la Librairie Résistances, 4 villa Compoint, 75017 Paris (accueil à partir de 18h30)

 

Informations supplémentaires