Paysans, éleveurs, pêcheurs: défenseurs de la biodiversité

Présentation de La Via Campesina à la CBD SSTTA 13, 19th February 2008, Rome


Via Campesina, organisation des petits agriculteurs des cinq continents, le ROPPA qui représente les agriculteurs de l’Ouest Africain et plusieurs organisations de la société civile ici présentes attendent de la CBD qu’elle veuille bien indiquer par quel processus elle va reconnaître les droits des agriculteurs, des éleveurs, des pêcheurs, des peuples autochtones et des ONG de la société civile à participer aux prises de décisions sur l’avenir de la biodiversité agricole,

Lire la suite : Paysans, éleveurs, pêcheurs: défenseurs de la...

Rencontres d'affaires pour l'industrie des agrocarburants et les gouvernements

Conférence de Bali de l'Organisation des Nations Unies sur les changements climatiques

La rencontre parallèle qui se tenait sous le thème "Le village de solidarité pour une planète fraîche“ regroupait des délégués internationaux oeuvrant dans plusieurs secteurs d’activités : organisations humanitaires, de pêcheurs, d'artisans, de femmes, des droits humains et paysannes internationales tels la Via Campesina et l'Union des paysans Indonésiens (SPI). Ce fut une occasion extraordinaire pour les participants d'être informés sur les impacts des changements climatiques pour les populations, les paysans ou propriétaires de petites fermes familiales.

Lire la suite : Rencontres d'affaires pour l'industrie des...

France : Victoire pour les grévistes de la faim anti-OGM

Communiqué de presse


Jakarta, le 12 janvier 2008 – La Via Campesina est heureuse d’annoncer que José Bové et les 15 autres grévistes de la faim anti-OGM ont remporté une grande victoire hier avec la décision du gouvernement français d’interdire le maïs OGM de Monsanto « MON 810 », la seule variété autorisée dans le pays pour l’instant.

Lire la suite : France : Victoire pour les grévistes de la faim...

Via campesina soutient les grèvistes de la faim contre les OGM

(Djakarta, le 8 janvier 2008) Via campesina, réseau international d'organisations paysannes, soutient les 17 militantes et militants français qui se sont lancés dans une grève de la faim à durée indéterminée pour obtenir l'activation de la clause de sauvegarde, permise par le droit européen. Des études de plus en plus nombreuses montrent en effet que les dégâts des organismes génétiquement modifiés (OGM) sur l'environnement et sur la santé sont bien réels. Ces nouvelles données permettent aux autorités françaises d'argumenter leur décision.

Lire la suite : Via campesina soutient les grèvistes de la faim...

Informations supplémentaires