Nous ne sommes pas des arriérés. Nos semences et notre savoir sont cruciaux pour notre survie

Les nouvelles de LVC Africa

(Harare, le 13 novembre 2013) La diversité des semences, que les paysans et les paysannes ont mis des siècles à créer, est en danger de disparition ; la diversité des semences restante est de plus en plus menacée par les grandes compagnies internationales, venant pour la plupart du secteur de la chimie agricole. En Afrique, des forces différentes convergent pour accaparer les semences paysannes et saper leur diversité ainsi que les connaissances et les pratiques qui y sont associées.

Lire la suite : Nous ne sommes pas des arriérés. Nos semences...

Traité sur les semences : Une résolution en faveur du droit des agriculteurs.

Communiqué de Presse de la Via Campesina

(Oman, 30 septembre 2013) La Via Campesina se félicite de l'adoption ce 28 septembre 2013, par le Comité Directeur du Traité international des Nations unies sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, appelé communément "Traité sur les semences", d'une résolution appelant les États à appliquer et soutenir les droits des agriculteurs et des agricultrices sur leurs semences.

Lire la suite : Traité sur les semences : Une résolution en...

Le Traité sur les semences ne doit plus permettre le vol des semences paysannes

Communiqué de presse de la Via Campesina.

(Oman, 24 septembre 2013). Cette semaine, du 24 septembre au 28 septembre s'ouvre à Oman la cinquième session du comité directeur du Traité international des Nations unies sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture, appelé couramment  "Traité sur les semences". Ce traité a été ratifié pour faciliter l'accès de tous à la diversité des semences. L'espoir suscité lors de son adoption en 2001 laisse aujourd'hui la place à un constat d'échec.

En effet, par ce traité, l'industrie semencière peut puiser librement et gratuitement dans l'immense trésor des semences accumulées par des siècles de sélections paysannes et enfermer ensuite cette richesse dans ses propres collections privées. Dans le même temps, les collections publiques accessibles à tous disparaissent les unes après les autres et les droits fondamentaux des paysans et des paysannes d'accéder, d'utiliser, d'échanger et de vendre leurs propres semences sont criminalisés. Si les paysans et les paysannes ne peuvent plus garder et sélectionner leurs semences, leurs systèmes de production perdent leur capacité d'adaptation au changement climatique : au-delà de la biodiversité, c'est la sécurité alimentaire du monde entier qui est donc en danger.

Lire la suite : Le Traité sur les semences ne doit plus...

Suisse, Révision de la loi sur le génie génétique

Communiqué de presse d'Uniterre

NON au diktat des multinationales qui n’est ni dans l’intérêt des consommateurs-trices ni dans celui des producteurs-trices.

(Lausanne, 16 mai 2013) UNITERRE dénonce ce projet de révision de la loi sur le génie génétique (LGG) et des ordonnances sur la coexistence et le matériel de multiplication, qui vise à introduire la culture d’OGM en plein champ dès 2018 à l’expiration du moratoire en 2017, alors même que le Parlement vient de se positionner à une large majorité en faveur de la prolongation du moratoire et que les consommatrices et consommateurs comme les agricultrices et agriculteurs n’y voient aucun avantage.

Lire la suite : Suisse, Révision de la loi sur le génie génétique

Informations supplémentaires