France : Des paysans et des paysannes jeûnent pour inscrire l’exception agricole dans la Loi contrefaçon

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

b_350_0_16777215_00___images_stories_semenceetgenetiquesresource_2014semences_contrefaconscaled.jpg(Bagnolet, le 21 janvier 2014) Une centaine de paysan(ne)s de la Conf’ a pris possession tout à l’heure de l’immeuble du GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences), 44 rue du Louvre, à Paris. Nous demandons qu’une exception agricole soit ajoutée au texte de la loi Contrefaçon qui sera votée le 4 Février. La reproduction par des paysans de leurs semences, de leurs animaux et de leurs préparations naturelles ne doit pas être considérée comme une contrefaçon. C’est le métier de paysan que ce texte remet en cause. Des paysans jeûnent à partir de ce soir pour obtenir une décision politique allant dans ce sens.

Lire la suite : France : Des paysans et des paysannes jeûnent...

Bruxelles : Mobilisation pour les droits des paysans et des paysannes sur leurs semences

Communiqué de presse de la Coordination Européenne Via Campesina,

b_350_0_16777215_00___images_stories_semenceetgenetiquesresource_2014-01-20_mobseedfromEU_parliament.jpg(Bruxelles- 20 janvier 2014) A l'aube de l'Année internationale de l'agriculture familiale, à laquelle l'ONU demande de nourrir la planète, des paysans de tous les pays européens, membres de la Coordination Européenne Via Campesina (ECVC), manifestent devant le Parlement Européen ce lundi 20 janvier. Ils  réclament la reconnaissance de leurs droits à sélectionner, à conserver, à utiliser, à échanger et à vendre leurs semences.

Ils affirment que  leurs semences sont indispensables pour nourrir l'humanité. Elles seules peuvent répondre aux défis de l'abandon des pesticides toxiques, de la protection de l'environnement et de l'adaptation au changement climatique. Seule l'agriculture paysanne refroidit la planète.

Lire la suite : Bruxelles : Mobilisation pour les droits des...

Mobilisations pour défendre les droits des paysans et des paysannes!

Appel à la mobilisation de la Coordination Européenne Via Campesina

b_350_0_16777215_00___images_stories_semenceetgenetiquesresource_togetherwithseedsscaled.jpgPOUR les droits des paysan-nes d'utiliser et d'échanger librement leurs semences et leurs animaux reproducteurs, et d'accéder sans restriction à l'ensemble de la diversité cultivée disponible ;

CONTRE les brevets sur le vivant et le contrôle du marché des semences par les multinationales.

Mobilisation le lundi 20 janvier 2014 dès 13h – Place du Luxembourg, devant le Parlement Européen !

Le Parlement Européen va voter un paquet législatif sur la commercialisation des semences, la santé des animaux et des plantes et les contrôles sur la chaîne alimentaire. La Coordination Européenne Via Campesina appelle à l'organisation d'actions à Bruxelles ou dans votre pays, avant le vote de ce règlement.

Lire la suite : Mobilisations pour défendre les droits des...

France : Stop à l’étouffement des paysans !

b_350_0_16777215_00___images_stories_semenceetgenetiquesresource_20132911seedsangers.jpg(Bagnolet, 28 novembre 2013) 250 paysans et militants ont marché aujourd’hui au sein du plus grand pôle européen de biotechnologies végétales à Angers. Sur leur passage, ils ont semé des semences de ferme et paysannes. Une mobilisation pour démontrer que les plantes mutées qu’on nous présente comme inoffensives sont bien des OGM, et pour alerter sur la Loi contrefaçon qui criminalise le métier des paysans.

C’est avec des slogans contre les OGM et pour le droit à ressemer, sur fond de musique festive, que les manifestants du jour se sont mobilisés. Une délégation a par ailleurs été reçue par la direction du Geves (Groupe d'étude et de contrôle des variétés et des semences). Elle a rappelé notre inquiétude de voir des gènes brevetés de plantes mutées contaminer les champs voisins, en particulier le colza, très volatil. Au delà, nous estimons que le Geves, en tant qu’organisme public, doit être garant de la reconnaissance de la conservation à la ferme. Cependant, il nous semble indispensable que cet organisme conserve son statut public pour ne pas laisser les multinationales seules dépositaires de la recherche sur les semences.

Lire la suite : France : Stop à l’étouffement des paysans !

Informations supplémentaires