France : Loi Biodiversité et semences, un parcours chaotique entre échanges facilités et brevetage des gènes natifs

Communiqué de presse du Réseau Semences Paysannes

(Aiguillon, mardi 22 mars 2016) Après le Sénat, l'Assemblée Nationale a à son tour introduit de nouveaux articles concernant les semences au cours de sa deuxième lecture de la Loi Biodiversité. Le droit des agriculteurs d'échanger leurs semences (1) au delà des frontières étroites des Groupements d’Intérêt Économique et Environnemental est cependant la seule nouveauté confirmée dans les mêmes termes par les deux assemblées. L'Assemblée Nationale a précisé clairement que la vente des semences aux jardiniers amateurs, n'est pas soumise à une autorisation préalable particulière, mais le Sénat ne s'est pas encore prononcé sur ce point.

Lire la suite : France : Loi Biodiversité et semences, un...

L'air de rien, les nouveaux « Organismes vivants modifiés » arrivent à la FAO

Communiqué de presse de La Via Campesina, du Mouvement Agroécologique en Amérique latine et aux Caraïbes (MAELA) et de l’Alliance Continentale des Femmes Indigènes d’Amérique (ECMIA)

(Rome, Lundi 17 Février, 2016) L'industrie a choisi la FAO pour jeter un voile de fumée sur ses nouveaux Organismes Vivants Modifiés1. Du 15 au 17 février, les participants du Symposium International de la FAO sur "le rôle des biotechnologies agricoles dans les systèmes alimentaires durables et la nutrition" qui a eu lieu à Rome, ont écouté près de 80 intervenants de l'industrie, de la recherche et de quelques gouvernements et seulement un seul représentant de la société civile et des mouvements sociaux invité parmi les panélistes.

Les nouveaux éléments de propagande soutenus par une poignée de gouvernements sont d'une simplicité choquante: les biotechnologies ne se réduisent pas aux Organismes Vivants Modifiés ; les savoirs paysans sont aussi des biotechnologies donc les nouveaux Organismes vivants modifiés sont comme les savoirs paysans et indigènes, c’est-à-dire qu’ils ne constituent pas des organismes génétiquement modifiés.

Lire la suite : L'air de rien, les nouveaux « Organismes...

La Via Campesina au Symposium sur les biotechnologies à la FAO

PRESENTATION DE GUY KASTLER, le 16 février 2016

La FAO doit soutenir les sélections paysannes et condamner la confiscation de la biodiversité cultivée par les gènes brevetés

b_350_0_16777215_00_images_2016-02-16-Guy_FAO.jpgIl est normal que la FAO fasse appel, pour parler des biotechnologies, à ceux qui les mettent en œuvre dans la recherche et l'industrie. Il est par contre tout à fait anormal qu'elle fasse appel presque exclusivement à ces mêmes acteurs lorsqu'il s'agit de débattre des politiques publiques et alimentaires, alors qu'un très grand nombre d'organisations paysannes et de la société civile opposées au développement non contrôlé de ces technologies ne sont pas conviées à s'exprimer, ou de manière très marginale par l'invitation qui m'a été faite. Ces organisations ont diffusé une déclaration publique que je vous invite à prendre en considération.

Lire la suite : La Via Campesina au Symposium sur les...

L'avenir de l'alimentation mondiale sous l’emprise des multinationales aux Nations unies

Plus de 100 organisations de la société civile tirent la sonnette d’alarme à l'ouverture de la réunion de la FAO sur les biotechnologies

Communiqué de presse – Via Campesina, ETC et Grain

(Rome, lundi 15 février 2016) Juste au moment où les entreprises de biotechnologie qui fabriquent les semences transgéniques renforcent leur contrôle du commerce mondial, la FAO leur offre une tribune pour appuyer leur vision. A l’ouverture aujourd’hui du symposium international de trois jours sur les biotechnologies agricoles organisé par la FAO (organisations des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) à Rome, plus de 100 organisations de la société civile et du mouvement social  de quatre continents ont publié une déclaration qui dénonce à la fois la substance et la structure de la réunion, qui semble être une nouvelle tentative des multinationales agroalimentaires de diriger les politiques de l’agence des Nations unies vers le soutien aux cultures et au bétail génétiquement modifiés.

Lire la suite : L'avenir de l'alimentation mondiale sous...

Informations supplémentaires