Suisse: la sécurité de l'approvisionnement laitier, aliment de base, est mise en danger

La crise laitière actuelle est en train de faire des dégâts massifs et irrévocables dans la production laitière paysanne suisse. Aujourd'hui la sécurité de l'approvisionnement laitier, aliment de base, est mise en danger.

A la presse

 
Lausanne, le 18 février 2015 - La crise laitière actuelle est en train de faire des dégâts massifs et irrévocables dans la production laitière paysanne suisse. Aujourd'hui la sécurité de l'approvisionnement laitier, aliment de base, est mise en danger.

Il y a six ans, l'Etat s'est retiré de la gestion du marché laitier. L'intention était de faire confiance à la raison des acteurs du marché laitier. De nombreuses décisions fondées sur des intentions louables, communiquées à grand renfort médiatique n'ont jamais été appliquées. Jusqu'à ce jour les producteurs de lait n'ont pas de contrat d'achat de lait à signer. Ils sont exclus de la planification du marché laitier.



Lire la suite : Suisse: la sécurité de l'approvisionnement...

Souveraineté alimentaire : 5 étapes pour refroidir la planète et nourrir sa population

1. Prendre soin des sols. L'équation alimentation/climat plonge ses racines dans la terre. Le développement de pratiques agricoles non durables au cours du siècle dernier a conduit à la destruction de 30 à 75 % de la matière organique sur les terres arables, et 50 % de la matière organique sur les pâturages et les prairies. Cette perte massive de matière organique est responsable de 25 à 40 % de l'excédent actuel de CO2 dans l'atmosphère de la terre. Mais la bonne nouvelle est que le CO2 que nous avons envoyé dans l'atmosphère peut être remis dans le sol, tout simplement en rétablissant les pratiques que les petits agriculteurs mettent en œuvre depuis des générations. Si des politiques et des mesures incitatives adaptées étaient mises en place dans le monde entier, les teneurs en matière organique des sols pourraient être rétablies aux niveaux de l'agriculture préindustrielle dans un délai de 50 ans, soit à peu près le temps que l'agriculture industrielle a pris pour les réduire. Cela permettrait d'éliminer entre 24 et 30 % du total des émissions mondiales actuelles de gaz à effet de serre.

Lire la suite : Souveraineté alimentaire : 5 étapes pour...

CSA à Rome : La plupart des gouvernements continuent à ignorer les défis posés par la sécurité alimentaire dans le monde

 

Communiqué de presse -  La Via Campesina

 

(Rome, le 15 octobre 2014) La délégation de la Via Campesina, réunie à Rome à l’occasion de la 41ème session du Comité de la Sécurité alimentaire (CSA) reconnaît le CSA comme étant un espace international très important pour le débat et les prises de décisions sur les questions agricoles et alimentaires. LVC demande instamment aux gouvernements de prendre des mesures urgentes en faveur de l’agriculture paysanne et autochtone, comme étant l’unique modèle capable d’alimenter le monde. A l’occasion de la Journée mondiale de l’Alimentation, nous rappelons notre engagement pour la lutte en faveur de la Souveraineté alimentaire comme étant la solution aux multiples crises qui affectent nos sociétés. Nous réaffirmons notre engagement pour la lutte en faveur de la reconnaissance et de l’application des droits paysans.

La célébration des 10 ans des Directives pour le Droit à l’Alimentation a démontré qu’il existe un énorme fossé entre les droits et leur priorité, respect et application dans la réalité.

Lire la suite : CSA à Rome : La plupart des gouvernements...

16 octobre – Journée mondiale d’action pour la Souveraineté Alimentaire contre les sociétés transnationales

Appel international de La Via Campesina

La souveraineté alimentaire est le droit des peuples à produire et à manger des aliments sains. L’alimentation ne peut se réduire à une marchandise des sociétés transnationales.

Le mouvement paysan international La Vía Campesina fait appel à ses organisations partout dans le monde, au peuple organisé, aux alliés et aux consommateurs conscients pour participer à la Journée Mondiale d’Action pour la Souveraineté Alimentaire des Peuples contre les sociétés transnationales, ce 16 octobre 2014.

Chaque année, la Vía Campesina organise cette journée de solidarité, de résistance et de mobilisation afin d’informer la société civile sur le risque auquel se confronte aujourd’hui la Souveraineté Alimentaire des Peuples. C'est pourquoi nous estimons qu'il est important et impératif de renforcer l'alliance avec la classe ouvrière rurale et urbaine. Le droit à l'alimentation ne doit pas seulement veiller à l'accès, mais doit également assurer une alimentation saine, sûre et culturellement adaptée pour les populations.

En 1996, à Rome, La Vía Campesina avait évoqué la Souveraineté Alimentaire et le droit des peuples à concevoir leurs propres politiques agricoles et alimentaires qui favorisent la production et la distribution paysanne au niveau local et qui permettent de répondre aux demandes de la population.

Lire la suite : 16 octobre – Journée mondiale d’action pour la...

Informations supplémentaires