campanias lvc fr.fw

Les femmes paysannes de la Via, plus combatives et organisées que jamais

Deux articles des Campagnes solidaires pour le prix d'un! Le premier relate la recontre du groupe "femmes" de la Via qui s'est tenue fin novembre au Portugal autour du thème "féminisme populaire paysan". Le deuxième nous emmène à la rencontre de quatre femmes paysannes du monde que Véronique Léon, paysanne en Ardèche, a eu l'occasion d'interroger lors de son séjour portugais. Quatre caractères, quatre parcours et autant de mannières de se battre pour la reconnaissance du travail des femmes paysannes.

Lire les articles de Campagnes solidaires No. 302 janvier 2015 et  Campagnes solidaires No. 304 mars 2015

 

Les paysannes luttent pour la souveraineté alimentaire, contre la violence et l'agrobusiness

Communiqué de presse du 8 mars 2015 - Journée internationale des femmes

Ce 8 mars, journée internationale des femmes, nous, les femmes de European Coordination Via Campesina, les créatrices historiques de la vie, les gardiennes des semences traditionnelles, les protectrices de la diversité alimentaire et environnementale, les messagers du savoir, élevons nos voix pour dire :

  • NON au patriarcat.
  • NON aux politiques néo-libérales.
  • NON à l'agrobusiness, responsable de l'exil de milliers de paysans et de paysannes, et NON à l'industrialisation de l'agriculture et au réchauffement climatique.
  • NON aux prétendus accords de libre-échange tels que CETA ou TTIP et à leurs procédures obscures et antidémocratiques  dont le seul but est d'obtenir un maximum de bénéfices pour des multinationales, aux dépens des droits des citoyens (droit à la nourriture, à la santé, à l'égalité, au travail, aux politiques publiques, à un environnement naturel…).

    Lire la suite : Les paysannes luttent pour la souveraineté...

Suisse: Femmes en faveur de la souveraineté alimentaire

En tant que femmes, nous soutenons l’initiative pour la souveraineté alimentaire.

Les femmes de Via Campesina et Uniterre s’engagent pour la souveraineté alimentaire, partout dans le monde. Nous soutenons les mouvements populaires pour la souveraineté alimentaire car il est important de s’opposer à la politique néolibérale des gouvernements et de faire émerger des solutions porteuses d’avenir.

La Constitution suisse stipule à propos de l’égalité entre femmes et hommes: L’homme et la femme sont égaux en droit. La loi pourvoit à l’égalité de droit et de fait, en particulier dans les domaines de la famille, de la formation et du travail. L’homme et la femme ont droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale (art. 8, al. 3).

La réalité est loin de correspondre à ce postulat. L’initiative sur la souveraineté alimentaire en Suisse ne demande pas explicitement de «nouveaux» droits pour les femmes. Mais la mise en œuvre des articles de l’initiative sera immanquablement bénéfique pour les femmes.

Lire la suite : Suisse: Femmes en faveur de la souveraineté...

Mars 8: Femmes en lutte pour la souveraineté alimentaire, contre la violence et l’agrobusiness

(Harare, le 8 mars 2015) En cette Journée internationale des Femmes – 8 mars - La Via Campesina appelle à organiser des actions afin de mettre en évidence le rôle fondamental des paysannes pour garantir la souveraineté alimentaire visant non seulement à faire face à la crise alimentaire mais surtout comme principe éthique de vie se basant sur la justice sociale et l’égalité. Lors de cette journée de lutte, nous dénonçons la violence exercée en particulier à l’encontre des femmes. En effet, dans nos campagnes, le modèle de l’agrobusiness et le capital ont exacerbé les inégalités sociales et celles entre les hommes et les femmes. C’est pourquoi nous luttons contre le patriarcat qui se manifeste dans tous les espaces de notre vie, la famille, les organisations, les communautés, les relations homme/femme et la sexualité. Nous condamnons également le féminicide causant l’assassinat de millions de petites filles et de femmes dans le monde, et nous exprimons notre solidarité avec toutes les personnes qui subissent des discriminations et des violences en raison de leur identité de genre et/ou sexuelle.

Le rôle tenu par la femme dans La Via Campesina fait que ce mouvement soit unique dans l’histoire non seulement des mouvements paysans mais aussi des autres mouvements sociaux et organisations internationales.

Lire la suite : Mars 8: Femmes en lutte pour la souveraineté...

Informations supplémentaires