campanias lvc fr.fw

Nous , venant d’Afrique, du Maghreb et d'autres pays

Déclaration de la Région Afrique 2 de la Via Campesina

Nous , venant d’Afrique, du Maghreb et d'autres pays,

Nous, les déguerpis et les expulsés de nos terres, dépossédés de nos ressources naturelles, de nos terroirs

Nous, jeunes, femmes et hommes, vivant en communautés,

Nous, les paysans et paysannes,

Nous, vivant dans des contextes d’appauvrissement permanent, de conflits et de menaces par des groupes armés, Nous, les sans-emplois et les désespéré-es, Nous, qui quittons nos terres, nos familles,

Nous, qui prenons tout les risques jusqu’à la mort parce que nous n’avons pas d’autres choix que de croire que l’Eldorado est de l’autre côté de la Méditerranée,

Nous n’avons pas besoin de vos mesures de plus en plus répressives, inhumaines et indignes quand nous arrivons à vos frontières.

Nous n’avons pas besoin que vous augmentiez vos budgets pour mieux nous refouler, nous retenir dans vos centres de détentions, nous criminaliser.

Lire la suite : Nous , venant d’Afrique, du Maghreb et d'autres...

Migrations forcées : ces politiques néolibérales qui chassent les paysans de leurs terres.

Face aux milliers de personnes qui se noient en Méditerranée, l’indignation côtoie l’indifférence. En France et en Europe, les évacuations de campements de migrants se succèdent, comme le 2 juin dans le quartier de La Chapelle à Paris. Mais s’intéresser aux causes de ces migrations forcées ne semble plus intéresser grand monde, alors que les dérèglements climatiques s’ajoutent à la pauvreté et à la brutalité économique néolibérale. Les petits paysans, contraints de quitter leurs terres, sont en première ligne. Basta ! a recueilli les témoignages de représentants d’organisations paysannes du Mexique, de Palestine, d’Egypte, du Maroc, du Zimbabwe et de France. Des oubliés qui tentent de s’organiser.

Lire la suite : Migrations forcées : ces politiques...

Déclaration de La Via Campesina sur la migration et les travailleurs ruraux

25 mars 2015 - Forum Social Mondial Tunis 2015

La migration des peuples à travers des barrières arbitraires est partie intégrale de l'histoire de l'humanité. Motivés par la recherche de meilleures conditions de vie, ces mouvements de populations d'un endroit vers un autre ont été transformés plus tard en processus sociaux, économiques et politiques qui ont largement bénéficié aux élites dirigeantes – des marchands d'esclaves aux multinationales actuelles.

Aujourd'hui, le capital exige des libertés exceptionnelles pour lui même -combinés avec de grandes restrictions pour les pauvres- qui engendrent guerres, exclusion sociale, injustices économiques, crise climatique globale qui forcent des milliers d'êtres humains à chercher un refuge au delà des frontières internationales imposées.

Lire la suite : Déclaration de La Via Campesina sur la...

Soutien aux travailleurs agricoles marocains

COMMUNIQUE DE PRESSE

Bagnolet, le 16 février 2015 - La Fédération Nationale du Secteur Agricole (FNSA), affiliée à l'Union Marocaine du Travail, et membre comme la Confédération paysanne de la Via campesina, est aujourd'hui en lutte pour restituer dans leurs droits près de 140 travailleurs et syndicalistes abandonnés, sans emploi, par les sociétés Rosaflor et Soprofel, suite à leur séparation en mai 2014.

Soprofel, groupe français de production et d'export de fruits et légumes, installé dans le Sud marocain, est au cœur de nombreux conflits sociaux, parfois très vifs ces dernières années, méprisant notamment le droit du travail et le droit syndical en vigueur.

Lire la suite : Soutien aux travailleurs agricoles marocains

Informations supplémentaires