La lutte contre l'accaparement des terres

16-17 Octobre 2011 - Journée mondiale pour la souveraineté alimentaire

Conférence de presse de la société civile sur la question de la volatilité des prix et "Mistica"

Mercredi 19 Octobre - 13:00 - Chapiteau de la Société Civile - Piazza di Porta Capena - en face du bâtiment de la FAO

Rome, Italie, 17 Octobre 2011 - Alors que démarre la 37e session du Comité sur la sécurité alimentaire mondiale (CSA) commence à la FAO, les organisations de la société civile (OSC) se félicitent des résultats du second tour des négociations sur les Directives Volontaires sur la gouvernance responsable des régimes fonciers des terres, pêches et forêts et invitent les gouvernements à conclure les négociations aussi rapidement que possible.

Après une semaine d'intenses négociations, les OSC font un bilan positif des résultats obtenus: 74% du texte des Directives volontaires a été adopté, y compris des questions cruciales pour les organisations et les mouvements sociaux, par exemple, la reconnaissance et la protection des systèmes fonciers coutumiers, de la tenure des forêts et des zones de pêche et la protection des défenseurs/défenseuses des droits des paysans/paysannes, des pêcheurs et des pêcheuses, des peuples autochtones et des éleveurs et éleveuses nomades ainsi que l'engagement de ne pas criminaliser les luttes sociales pour la défense de leurs ressources naturelles.

"Le texte adopté reflète bien la raison pour laquelle nous sommes venus ici, rappelant par notre présence et nos interventions, à nos gouvernements qu'ils ont l'obligation de défendre nos intérêts", a déclaré Kalissa Regier, jeune paysanne canadienne, représentante de La Via Campesina.

Les OSC ont également remis au président du Comité sur la sécurité alimentaire mondiale (CSA), le Dr. Noel D. De Luna, l'Appel de Dakar contre l'accaparement des terres, signé par 870 organisations à travers le monde. Elles lui ont demandé que le texte de cet appel soit pris en compte dans le cadre des négociations et qu'une déclaration soit faite pour demander l'interdiction de l'accaparement des terres. Toutefois, ces propositions ainsi que d'autres revendications des OSC ont été violemment rejetées par plusieurs gouvernements.

"J'ai été témoin des tentatives de plusieurs gouvernements pour éliminer le facteur du respect des droits humains dans la question de la gouvernance des ressources naturelles. Ce fut un combat difficile ", a déclaré à Sofia Monsalve Suárez, une des principales négociatrices et représentante de l'organisation FIAN International. "L'utilisation des ressources naturelles pour la production alimentaire relève du droit humain et ne peut donc être réduit au statut de simple marchandise."

Il n'a pas été possible de mener à terme les négociations, principalement en raison de la complexité des sujets abordés. Plusieurs questions épineuses telles que celles relatives aux investissements dans l'agriculture demeurent ouvertes. Le Comité sur la sécurité alimentaire, le nouvel organe chargé de la politique agricole et alimentaire, doit déterminer la date des prochaines négociations et discutera, dans les semaines à venir, des autres questions importantes comme par exemple la volatilité des prix alimentaires et les politiques commerciales.

Voici quelques-uns des principaux événements organisés par les OSC dans le cadre de cette semaine:

Lundi, 17 Octobre

12h30 à 14h00 - Salle "Liban" (D209)

"Le Forum des ONG/OSC" - Evènement parallèle consacré à la question de l'accaparement des terres et les attentes de la Société civile vis à vis du CSA.

 

Mardi, 18 Octobre

12h30 à 14h00 - Salle "'Iran" (B016)

"L'Afrique est capable de se nourrir par ses propres moyens" Evènement parallèle consistant en un dialogue entre les gouvernements africains et les paysans et exploitations familiales africains. Le débat portera sur le type d'investissements nécessaires pour promouvoir un développement agricole durable.

 

Mercredi, 19 Octobre

13h00 à 13h30 - Devant l'immeuble de la FAO (Chapiteau de la Souveraineté alimentaire, Piazza di Porta Capena / Salita di San Gregorio)

Conférence de presse et action de la Via Campesina "Les petits paysans pour une agriculture libérée de l'emprise des multinationales"

 

17h00 à 19h00

Salle Ethiopie

Réunion sur la Stratégie: négociations de l'OMC et rôle du CSA sur la question de la gouvernance du commerce alimentaire

 

Vendredi, 21 Octobre

14h30 à 16h00 - Salle "Iran" (B016)

Évaluation par le MSC du processus du CFS 37

# # #

Kalissa Regier, Sofia Monsalve Suárez et d'autres représentants de la société civile sont disponibles pour des interviews.

Informations supplémentaires