Des paysans et des organisations de la société civile dénoncent le projet d’accaparement des terres gagnant-gagnant de la Banque mondiale

2010.landgrabaction.jpg

Avis aux medias

Washington DC, le 22 avril 2010 -- La Via Campesina, FIAN, Land Research Action Network et GRAIN, avec le soutien d'une centaine d'alliés des mouvements sociaux, lancent un grand appel pour mettre fin à la razzia sur les terres qui prive les communautés rurales d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine de millions d’hectares de terres arables. Cet appel coïncide avec la publication d’une nouvelle étude de la Banque mondiale qui confirme l’ampleur gigantesque de l’actuelle ruée sur les terres et avance sept « principes » destinés à rendre ces acquisitions foncières socialement acceptables. La stratégie de la Banque sera présentée à Washington le 25 avril à l’occasion d’une table ronde co-organisée par le Japon, les États-Unis et l’Union africaine, et le 26 avril à la conférence annuelle de la Banque sur le foncier.

 

Dans une déclaration commune, les mouvements et les organisations décrient les propositions de la Banque comme une tentative de « réduire le risque d'explosions sociales » permettant en même temps aux investisseurs privés de s’emparer des terres agricoles. Selon les groupes sociaux, « les principes de la Banque mondiale ont pour but de faire oublier que la crise alimentaire actuelle ne peut pas trouver de solution dans l’agriculture industrielle intensive alors c'est cette agriculture-là que ces acquisitions foncières cherchent à promouvoir. »

Une conférence de presse se tiendra le lundi 26 avril à 07h45 lors du petit déjeuner  au Bread Line Restaurant (1751 Pennsylvania Ave. NW, Washington, DC 20006). Des représentants de la National Family Farm Coalition/La Via Campesina et GRAIN expliqueront pourquoi, contrairement à ce que propose la Banque, l'accaparement des terres gagnant-gagnant est impossible et quelles démarches il faut mettre en place pour résoudre la crise alimentaire mondiale.

Une manifestation pacifique aura lieu le dimanche 25 avril, de 14h00 à 15h00, devant les bureaux du Millenium Challenge Account à 875 15th St. NW, où la table ronde officielle aura lieu, afin d'informer les délégués de la position des mouvements sociaux.

Pour plus de renseignements, veuillez contacter:

  • Ms. Kathy Ozer, National Family Farm Coalition, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , +12024214544
  • Mr. Devlin Kuyek, GRAIN, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , +15145717702
  • Mr. Raj Patel, LRAN, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , +15107170953
  • Ms. Sofia Monsalve, FIAN, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , +491737570286

La déclaration peut se consulter en ligne ici : http://farmlandgrab.org/12259.


Notes supplémentaires :

--- La Via Campesina est un mouvement international rassemblant des millions de paysans, de petits producteurs, de sans-terre, de femmes rurales, de peuples indigènes, de jeunes ruraux et de travailleurs agricoles. Le mouvement est composé de 148 membres dans 69 pays : www.viacampesina.org. FIAN est une organisation internationale dédiée aux droits humains dont les membres et les sections sont répartis dans 50 pays et s’efforcent de faire du droit à l’alimentation une réalité : www.fian.org. LRAN est un réseau de chercheurs qui soutiennent le droit des individus et des communautés à la terre : www.landaction.org. GRAIN est une petite organisation internationale à but non lucratif qui soutient la lutte des paysans et des mouvements sociaux pour renforcer le contrôle des communautés sur des systèmes alimentaires fondés sur la biodiversité: www.grain.org et farmlandgrab.org.

--- Plus de 100 mouvements et organisations dans une centaine de pays différents sponsorisent cette initiative et organisent leurs propres événements et rencontres aux alentours du 26 avril. Pour discuter avec eux, en particulier pour savoir comment ces accaparements de terres se déroulent chez eux et quels sont les impacts au niveau local, veuillez contacter Kathy Ozer (+12024214544) ou Devlin Kuyek (+15145717702).

 

Informations supplémentaires