Réforme agraire et eau

France : Mobilisés contre les expulsions de Notre Dame des Landes !

Communiqué de presse de la Confédération Paysanne

(Bagnolet, le 12 janvier 2016) Le procès intenté par AGO-Vinci (qui agit pour le compte de l’Etat) pour expulsion des quatre paysans « historiques » de Notre-Dame-des-Landes et de 11 familles doit se tenir demain à 11h au tribunal de Nantes. Si cette procédure est maintenue, elle marque le renoncement de François Hollande à tenir ses engagements de 2012 sur l’épuisement des recours. Depuis samedi, la mobilisation ne fait que s’amplifier, et le gouvernement préfère la force au dialogue.

Samedi, les forces de l’ordre s’en sont pris aux paysans et aux militants qui bloquaient le pont de Cheviré suite à la grande manifestation de la journée et alors qu’ils quittaient les lieux. Hier et aujourd’hui, les interpellations se multiplient lors des opérations escargot qui se tiennent sur de nombreuses routes de la région et ailleurs.

Cette répression ne fera pas taire les paysans et les habitants, anciens et nouveaux, de Notre-Dame-des-Landes qui se battent pour les terres agricoles et pour la liberté d’imaginer un autre avenir que celui qu’on nous propose, dévoué aux intérêts économiques au détriment de l’humain. La Confédération paysanne soutient les mobilisations en cours et celles prévues demain, devant le tribunal de Nantes à 10h30, et dans toute la France. Les engagements doivent être respectés, les terres agricoles doivent rester aux paysans, l’avenir doit se faire pour les citoyens, pas contre eux !

Contacts :

Michèle Roux, Secrétaire nationale en charge du foncier : 06 12 66 80 68

Laurent Pinatel, Porte-parole : 06 80 58 97 22

Elina Bouchet, Chargée de communication : 06 95 29 80 78

Informations supplémentaires