17 avril: La Résistance s'accroît pour défendre les semences paysannes

Communiqué de presse de la Via Campesina

(Harare, 16 avril 2014) La Via Campesina, le mouvement paysan international mobilise cette année des millions de paysans et de paysannes à travers le monde en faveur des semences paysannes. Depuis le 17 Avril 1996 (1) Via Campesina a déclaré ce jour, Journée internationale des luttes paysannes. Avec ses alliés et amis, elle en a fait une journée de mobilisation mondiale.

Avec plus d'une centaine d'actions au niveau local ou national sur tous les continents (voir la carte des actions), la Via Campesina réaffirme l'importance de la lutte locale et la nécessité de rapprocher les milieux rural et urbain. Des actions telles que les occupations de terres, des forums, des foires agro-écologiques, des débats et des échanges de semences auront lieu jusqu'à la fin du mois d'avril dans le cadre de cette journée mondiale.

En relayant toutes ces actions, la Via Campesina veut dénoncer les lois et les intérêts qui visent à interdire l'utilisation , l'échange et l'accès aux semences paysannes, qui sont pourtant un patrimoine des peuples au service de l'humanité pour garantir la souveraineté alimentaire et éradiquer la faim dans le monde.

Historiquement , les agriculteurs, les paysans, les populations autochtones, femmes et hommes ont conservé et pris soins des graines. La Via Campesina s'élève contre toute tentative de criminaliser et poursuivre en justice cette pratique traditionnelle de protection , reproduction et et de partage des semences.

Défendre les semences, c'est défendre les droits des paysans et des paysannes. Maintenir les semences entre les mains des paysans et non des multinationales c'est garantir un futur digne pour le monde rural.

En ce 17 Avril,la Vía Campesina lancera aussi son nouveau documentaire " L'appel de Jakarta" qui en 38 minutes raconte les échanges, les débats et les réflexions qui ont animé la 6ème Conférence internationale du mouvement qui s'est déroulée à Jakarta en juin 2013. Ce nouveau documentaire met en évidence la diversité culturelle et les valeurs de solidarité et d'unité qui convergent au sein de ce grand projet politique. Projet politique de défense d'un modèle d'agriculture paysanne où les semences occupent une place centrale dans la lutte pour la souveraineté alimentaire et la construction d'une société juste.

Contacts pour les médias :

Guy Kastler ( interview en français ) : + 33 6 03 94 57 21
Elizabeth Mopfu ( interview en anglais ) + 263 772 443 716
Eberto Diaz ( interview en espagnol): + 57 31 03 01 75 34

Pour plus d’information sur la question des semences, voir aussi la publication " Nos semences, notre futur» 

(1) Le 17 Avril 1996, dans l'Etat amazonien du Pará, à Eldorado dos Carajás, la police militaire brésilienne a massacré des paysans organisés au sein du Mouvement des travailleurs sans terre (MST), tuant 19 personnes. Ce jour-là, 1 500 hommes et femmes du MST occupaient pour la bloquer la route BR -150 à Eldorado dos Carajás, dans le but de faire pression sur les gouvernements fédéraux et l'État afin que ceux-ci mettent en œuvre la réforme agraire. Vers 16 heures, 155 États police militaire ont encerclé les deux brigades MST, lançant des gaz lacrymogènes et tirant à bout portant. En plus des 19 personnes tuées, trois personnes sont mortes de la suite de leurs blessures et 69 ont été blessées. Les représentants de l'État, la police, les militaires et les grands propriétaires terriens étaient impliqués dans cette tuerie.

Informations supplémentaires