Rome: Rencontre mondiale des Mouvements populaires

27, 28 et 29 octobre 2014

Différents mouvements sociaux représentant les populations exclues et défavorisées, en collaboration avec le Conseil pontifical Justice et Paix et l’Académie pontificale des sciences sociales, et le soutien explicite du pape François sont à l’initiative de la Rencontre mondiale des mouvements populaires qui aura lieu à Rome du 27 au 29 octobre 2014.

Nous nous réjouissons de cette opportunité unique de faire entendre la voix des exclus et de leur donner plus de visibilité, au sein même du Vatican. Nous remercions le pape François pour cette opportunité, qui est une nouvelle preuve de son soutien permanent et de sa proximité non seulement envers ceux qui souffrent des injustices, mais aussi envers ceux qui s’organisent et luttent contre celles-ci.

La Rencontre s’adresse principalement aux organisations et aux mouvements d’exclus. On attend la participation d’une centaine de délégués et déléguées de différents pays, qui représenteront : a) les travailleurs et travailleuses précaires, les travailleuses et travailleurs temporaires, les migrant(e)s, et des travailleurs des secteurs populaires, informels ou autogérés, sans protection légale, sans reconnaissance syndicale et sans droits des travailleurs ; b) les paysans et paysannes sans-terre et les peuples autochtones ou les personnes menacées d’expulsion de leurs de leurs terres à cause de la spéculation agricole et de la violence ; c) les personnes vivant dans les banlieues et les quartiers informels, les marginaux, les expulsés, les oubliés, ceux et celles qui sont privé(e)s des infrastructures urbaines adéquates. Participeront également des organisations syndicales, sociales et des droits humains qui accompagnent les processus d’organisation et de lutte de ces secteurs.

Plusieurs évêques et travailleurs de l’Église de différents pays sont également invités, afin d’encourager le dialogue et la collaboration avec l’Église. Les langues utilisées pendant cette réunion seront l’espagnol, le français, l’italien, l’anglais et le portugais. La rencontre s’achèvera par le lancement d’une instance internationale de coordination des mouvements populaires, avec le soutien et la collaboration de l’Église.

Le travail est réparti de la façon suivante, sur trois jours :

L’objectif de la première journée est de connaître la réalité actuelle, les luttes et les analyses des mouvements populaires. Cette journée aura lieu au Salésianum.

L’objectif de la deuxième journée est d’étudier les enseignements du pape François sur la façon d’avancer ensemble vers un développement réellement et pleinement humain. Cette journée se tiendra dans l’ancienne Salle du Synode.

La troisième et dernière journée sera consacrée à l’établissement d’engagements concrets pour coordonner les organisations d’exclus et leur collaboration avec l’Église. Cette journée sera organisée au Salésianum.

Les principaux objectifs sont de :
   

  • Partager la pensée sociale du pape François, particulièrement les éléments présentés dans son exhortation apostolique « La joie de l’Évangile », et en débattre à partir du point de vue des mouvements populaires.
  • Élaborer une synthèse de la vision des mouvements populaires quant aux causes des inégalités sociales croissantes et de l’augmentation de l’exclusion dans le monde, et particulièrement de l’exclusion de l’accès à la terre, au travail et au logement.
  •     Mener une réflexion collective sur les expériences organisationnelles des mouvements populaires comme solutions aux injustices, en débattant de nos pratiques, de nos modes d’interagir avec les institutions et des perspectives futures.
  •     Proposer des solutions alternatives populaires pour s’attaquer aux problèmes – guerre, déplacements, faim, misère, chômage, précarisation, exclusion – générés par le capitalisme financier, le militarisme et l’immense pouvoir des multinationales, et y répondre en partant du point de vue des pauvres et des peuples défavorisés, dans le but de bâtir une société pacifique, libre et juste.
  • Discuter de la relation des Mouvements populaires avec l’Église et de la façon d’avancer dans la création d’une instance d’articulation et de collaboration permanente.


Les organisations participant à cette Rencontre sont, notamment :

Articulação Dos Povos Indígenas Do Brasil (APIB) - Brésil
Asian Social Institute (ASI) and CBSCom Cooperative – Philippines
Asociación De Trabajadores Del Campo (ATC) - Nicaragua
Asociación Democracia Real Ya (Indignados) - Espagne
Asociación Democracia Real YA (Indignados) – Espagne
Asociación Nacional De Recicladores De Colombia (ARB) - Colombie
Asociación Nacional de Trabajadores Agropecuarios (ANTA) – El Salvador
Associacao Dos Peradores E Trabalhadores Do Sector Informal (ASSOTSI) - Mozambique
Associação Juízes para a Democracia - Brésil
Association des Marchés Economiques Locaux du Recyclage (AMELIOR) – France
Associazione Trentini Nel Mondo Onlus - Italie
Banca Etica – Italie
Biffins - France
Bigkis Lakas Pilipinas (Fishermen) - Philippines
Border Agricultural Workers  – frontière États-Unis/Mexique
Central de Movimentos Populares (CMP) - Brésil
Central Única dos Trabalhadores Minas Gerais - Movimiento Sindical de Maestros (CUT) - Brésil
Centro de Derechos Humanos Fray Bartolomé de las Casas (Frayba) - Mexique
Centro Memorial Dr. Martin Luther King, Jr. (CMMLK) - Cuba
Centro Sociale Leoncavallo - Italie
Children and Youth in Action for Sustainable Future (CYASF) - Philippines
Comité De Unidad Campesina (CUC) - Guatemala
Condederacion De Trabajadores Por Cuenta Propia CNTCP - Nicaragua
Conf. Nacional De Mujeres Campesinas Indigenas Originarias Bartolinas Sissa – Bolivie
Confederación de Trabajadores de la Economía Popular (CTEP) - Argentine
Confederation Paysanne (CIFTCI-SEN) - Turquie
Conseil National De Concertation Et De Coopération Des Ruraux (CNCR) - Sénégal
Consejo Cívico de Organizaciones Populares e Indígenas (COPINH) - Honduras
Consejo Coordinador Obrero Popular (COCOPO - MLN)  Mexique
Coord. Nac. de Org. de Mujeres Trabajadoras Rurales e Indígenas (CONAMURI) - Paraguay
Coordenação Nacional De Entidades Negras (CONEN) - Brésil
Corriente Villera Independiente (CVI) - Argentine
Enhe Bizkaia (Euskal Herria)– Espagne et France
ETC Group
European Coordination Via Campesina
Faith In Community Scotland - Écosse
Farm Workers Association Of Florida – États-Unis
Federacion  Nacional De Recicladores Del Ecuador - Équateur
Federación Argentina de Cartoneros y Recicladores (FACyR)  - Argentine
Federación Uruguaya de Cooperativas de Viviendas por Ayuda Mutua (FUCVAM) - Uruguay
Forum Des Alternatives - Maroc
Frente Nacional Comunal Simón Bolívar (FNCSM) - Venezuela
Genuino Clandestino - Italie
Hermandad Obrera De Acción Católica (HOAC)
Homeless Peoples Fedreation - Philippines
Independent Democracy of Informal Economy Associations- Cambodge
Industrial Workers Of The World (IWW) -
International Coordination Of Young Christian Workers (ICYCW-CIJOC) - France
Jeunesse Ouvrière Chrétienne Internationale (IYCW) Aisbl
Kagad Kach Patra Kashtakari Panchayat - Inde
Kagad Kach Patra Kashtakari Panchayat - Waste Pickers Collective (KKPKP) - Inde
Kagad Kach Patra Kashtakari Panchayat (KKPKP) - Inde
Karnataka State Farmers Union (KRRS) - Inde
Kenya National Alliance Of Street Venders And Informal Traders (Kenasvit) - Kenya
Korean Women Peasants Association - Corée
Korean Women Peasants Association - Corée
La Junta - Pérou
Levante Popular Da Juventude - Brésil
Liga Operária Católica -
Malawi Union for Informal Sector - Malawi
Minga Informativa de los Movimientos Sociales (ALAI) – Amérique latine
Mouviman Peyzan Papay (MPP) - Haïti
Movimento De Mulheres Camponesas  (MMC) - Brésil
Movimiento de los Trabajadores Rurales Sin Tierra (MST) - Brésil
Movimiento De Trabajadores Excluidos (MTE) - Argentine
Movimiento Indígena-Campesino De Chiapas - Mexique
Movimiento Nacional Campesino Indígena (MNCI) - Argentine
Movimiento Nacional De Trabajadores Cristianos (MMTC) – Rwanda
Movimiento Nacional Empresas Recuperadas (MNER) - Cooperativa Subpga – Argentine
National Coordination of Peasants' Organizations (CNOP) - Mali
National Family Farm Coalition (NFFC) – États-Unis
National Slum Dwellers Federation - Inde
National Union of Metalworkers of South Africa (NUMSA) – Afrique du Sud
Network for Political and Social Rights - Grèce
New Zealand Council of Trade Union – Nouvelle-Zélande
Parlamento Xinca - Guatemala
Plataforma Afectados Por La Hipoteca (PAH * co-fundador a título personal) – Espagne
Proceso de Comunidades Negras (PCN) - Brésil
Re-Food 4 Good - International
RIMAFLOW, Fabbrica Recuperata - Communia Network - Italie
Shack Dwellers International (SDI)
Shack Dwellers International (SDI)
Shack Dwellers International/Zimbabwe Affiliate - Zimbabwe
Shehab Institution – Égypte
Sindicato Mexicano de Electricistas (SME) - Mexique
Slum Dwellers International
South African Federation of the Urban Poor - Afrique du Sud
South African Waste Pickers Association - Afrique du Sud
South African Waste Pickers Association - Afrique du Sud
Spirit Of Youth Association For Environmental Services (Zabaleens) – Égypte
Syndicate Of Informal Workers (Homenet Eastern Europe) - Bulgarie
The French Organizations Droit Au Logement/No-Vox - France
Truth Foundation – Corée du Sud
Tunisian Forum For Economic And Social Rights - Tunisie
Turkish Peasant Confederation (CIFTCI-SEN)- Turquie
União Nacional de Camponeses (UNAC) - Mozambique
Union Of Agricultural Work Committees (UAWC)  - Palestine
United Steelworkers – États-Unis
Youth Organization of The Kurds - Syrie
Zambia Homeless And Poor People's Federation - Zambie
Zimbabwe Smallholder Farmer Forum (ZIMSOFF)  Zimbabwe

Nous espérons que cette Rencontre constituera un moment décisif du processus d’articulation des mouvements populaires, en renforçant une vision transformatrice, en autonomisant les secteurs les plus démunis et en rendant visible le point de vue des mouvements populaires sur les graves problèmes que l’humanité rencontre.

Joao Pedro Stédile
Mouvement des Sans Terre (Brésil)
Via Campesina Internationale

Xaro Castelló
Fraternité ouvrière d’action catholique (Espagne)
Mouvement Mondial des Travailleurs Chrétiens (Espagne)

Jockin Arputham
Fédération nationale des habitants de taudis (Inde)
Slum Dwellers International

Juan Grabois
Mouvement des Travailleurs Exclus (Argentine)
Confédération des Travailleurs de l’Économie Populaire

Contacts médias :

Gabriela Bonus   + 54 911 3269917 -  Argentine - en espagnol
Carolina Palacio  +39 3357192098  -  Italie – en anglais
Elvira Corona +39 3471895632 -  Italie - en italien
Rita Zanotto +556199700420 - Brésil - en portugais
Isabelle Delforge +39 3511556740 – Italie – en anglais, français, espagnol

Informations supplémentaires